Disp POPIN non abonne!
Vie Portuaire

Actualité

Fos : Les fumées industrielles revalorisées grâce aux algues

Vie Portuaire

Le Grand Port Maritime de Marseille et 11 partenaires (industriels de la zone de Fos, centres de recherches scientifiques, start-up, institutionnels) ont lancé une initiative environnementale originale baptisée Vasco 2. 

Ce projet consiste à tester une solution inédite de production de biomasse basée sur le recyclage biologique du CO2 émis par les industries. Ce dernier va être récupéré dans de grands bassins : le premier, 160 m2, vient d'être installé sur le site de l'usine chimique Kem One, deux autres suivront l'année prochaine chez Arcelor-Mittal et Solamet Merex. Le CO2 va nourrir les micro-algues dans ces bassins. Les algues seront ensuite récoltées, centrifugées et transformées, par liquéfaction hydrothermale, en biobrut, un carburant biologique.

Après une première année de recherche sur le site de l’Ifremer à Palavas en 2015, Vasco 2 entre dans une phase d’expérimentation préindustrielle en milieu réel, au cœur de la ZIP de Fos, qui se déroulera jusqu’à fin 2018. Une évaluation économique, sociale et environnementale de l’ensemble du programme, ainsi que l'analyse du cycle de vie, seront également réalisées dans la perspective de la structuration d’une véritable filière d’écologie industrielle. A l’issue de cette phase préindustrielle, Vasco2 pourra alors envisager la mise en œuvre d’un démonstrateur de taille industrielle, dernière étape avant une production à grande échelle de substituts au pétrole et de biocarburants de troisième génération dont un des bénéfices sera, au-delà de la contribution à la transition énergétique, de réduire les rejets atmosphériques de CO2 , et de NOx de la zone industrialo-portuaire de Fos-sur-Mer.

 

Port de Marseille