Défense
Foselev et Topp Decide vont déconstruire trois anciens bâtiments de la marine

Actualité

Foselev et Topp Decide vont déconstruire trois anciens bâtiments de la marine

Défense

C’est au port de Brégaillon, à La Seyne-sur-Mer, que les ex-bâtiments de débarquement de chars Dives et Argens, ainsi que l’ancien pétrolier-ravitailleur d’escadre Saône, vont être démantelés. Le marché de déconstruction de ces vielles coques de la Marine nationale a été notifié le 5 décembre aux sociétés Foselev et Topp Decide. D’une durée d’un an environ, les travaux seront réalisés sur un dock flottant, afin de préserver la rade de Toulon de tout risque de pollution. « Ce marché, attribué dans le cadre d’un appel d’offres européen, s’inscrit dans le programme d’ensemble de déconstruction des bâtiments de la marine désarmés, qui prévoit d’avoir déconstruit les plus anciens d’ici cinq ans, dans le strict respect de la règlementation, de la protection des personnels des chantiers et de l’environnement », souligne la Marine nationale.

 

L'ex-Saône arrivant à Toulon en 2009 (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'ex-Saône arrivant à Toulon en 2009 (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

L'ex-Argens à l'été 2007 (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

L'ex-Argens à l'été 2007 (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Foselev | Toute l'actualité de la division Naval & Maritime