Vie Portuaire
Foselev veut redynamiser son activité marine

Actualité

Foselev veut redynamiser son activité marine

Vie Portuaire

Foselev Marine a inauguré le 17 juin, au port de Brégaillon (La Seyne-sur-Mer), son tout nouveau dock flottant. Arrivé en rade de Toulon le 9 avril, le Foselev Mac Jip, réalisé par le chantier turc Aknediz Shipyard, mesure 59 mètres de long pour 21 mètres de large et affiche une capacité de levage de près de 1000 tonnes. Remplaçant l’ancien dock de la société varoise, qui a été vendu et est reconditionné en Turquie pour reprendre du service au profit d’un nouveau propriétaire, son successeur est aujourd’hui pleinement opérationnel et a déjà accueilli son premier bateau. Il s’agit du Castor 02, navire de support de 49 mètres appartenant à Foselev, qui y a effectué son carénage avant d’être remis à l’eau le 10 juin.

 

Baptême du Foselev Mac Jip le 17 juin (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Baptême du Foselev Mac Jip le 17 juin (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

 

 

Un groupe très diversifié

D’un coût de près de 3 millions d’euros, cet équipement s’inscrit dans un plan d’investissement de 4.5 millions destiné à redynamiser l’activité maritime de Foselev, fondé par Henri Brière, dont l'épouse a lancé la traditionnelle bouteille de champagne pour baptiser le Foselev Mac Jip. Assez méconnu, le groupe français, dont le siège est à Aix-en-Provence, regroupe pas moins de 1850 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires annuel de 230 millions d’euros. Son champ d’action, très diversifié, se répartit en six grands pôles. En plus de son activité historique, le levage, on trouve la maintenance, au sein de laquelle est rattaché le maritime qui a connu un développement très important ces dernières années. S’y ajoutent des activités dans la tuyauterie, l’environnement, la construction modulaire, ou encore la logistique et le stockage. « C’est une offre de services complémentaires destinée à répondre aux besoins multi-compétences des clients », explique-t-on chez Foselev.

Les activités navales et maritimes sont présentées comme « extrêmement importantes » pour le groupe. Elles concentrent aujourd’hui près de 200 personnes réunies au sein de filiales varoises, dont Foselev Marine et Cimat Sartec. « Ces activités représentent en 2015 plus de 20 millions d’euros de chiffres d’affaires et représenteront bien plus encore dans les années à venir compte-tenu des investissements importants réalisés récemment ».

Répondre à un besoin, notamment pour les grands yachts

L’arrivée du nouveau dock, pouvant accueillir des navires de grande taille, va permettre de développer les activités de réparation navale. Cet outil, unique dans le bassin toulonnais, vient en fait combler un besoin local. « Il n’y avait jusqu’ici aucun moyen de levage de cette capacité. Le groupe souhaitait pouvoir répondre à l’ensemble des besoins des donneurs d’ordres et satisfaire de nombreuses demandes qui ne trouvaient pas, jusqu’alors, de réponse adaptée ». Foselev pourra y accueillir tous types de navires, notamment les grands yachts trop lourds pour les moyens de levage des chantiers présents autour de la rade. « Nous avons les ressources humaines et techniques pour aller chercher des marchés en direct et mener les projets par nous-mêmes. Mais nous pouvons aussi imaginer des contrats en sous-traitances et bien entendu des partenariats, par exemple via des groupements d’entreprises ».

 

Le Foselev Mac Jip (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Foselev Mac Jip (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

 

Le Foselev Mac Jip (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Foselev Mac Jip (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Cimat Sartec et les bateaux gris

Foselev Marine peut s’appuyer sur ses propres moyens, mais aussi sur d’autres entités du groupe, comme Cimat Sartec, spécialiste de la maintenance industrielle : mécanique, hydraulique, métallurgie, électricité, automatismes… Cette société travaille en particulier sur des contrats de maintien condition opérationnelle d’unités de la Marine nationale, un secteur sur lequel elle compte bien renforcer son positionnement. Le nouveau dock flottant, qui porte d’ailleurs son nom aux côtés de Foselev Marine, s’inscrit dans cette stratégie.  

 

Le site de Brégaillon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le site de Brégaillon (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Les moyens disponibles à Brégaillon

Avec le Foselev Mac Jip, Brégaillon peut réaliser de nombreuses opérations, comme des travaux de carénage, de tôlerie, de tuyauterie, de soudure, de mécanique générale de bord, d’électricité, de peinture et d’aménagement d’intérieur pour des bateaux de plaisance comme d’autres types de navires, civils ou militaires. « Il rend également possible la réalisation d’opérations en pleine mer offrant ainsi une véritable plateforme flottante idéale pour la préparation de chantier et la logistique liée ».

Alors que les relations se renforcent entre Foselev Marine et Cimat Sartec, les deux entités disposent en plus du dock de 300 mètres de quai et de 4000 m² d’ateliers couverts pour les travaux de mécanique, hydraulique, tuyauterie, chaudronnerie et métrologie. Les moyens industriels comprennent aussi une salle blanche pour les opérations en condition de propreté exigeante, ou encore un banc d’essais des composants hydrauliques.

 

(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

(© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Extension du site pour regrouper le pôle Marine

Afin de gagner en efficacité, le groupe a entrepris de concentrer ses activités marines sur son site de Brégaillon. Il a récemment obtenu le permis de construire lui permettant d’étendre le bâtiment actuel afin de regrouper ses filiales varoises, soit en tout 200 personnes, dont environ 150 pour le pôle Marine.

 

Le Castor 02 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Castor 02 (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Développer les activités du Castor 02

La redynamisation de l’activité maritime de Foselev passe aussi par le développement des activités du Castor 02. Ce navire de 44.7 mètres de long pour 11.3 mètres de large est doté d’un système de positionnement dynamique et d’une surface de pont de 250 m². Il peut assurer différents types de missions, comme la pose, la recherche et la vérification de câbles sous-marins, la mise en place d’antennes sous-marines et d’hydrophones, des essais de submersibles en grande profondeur, la pose de bouées, des recherches archéologiques, des recherches de boîtes noires, des remorquages d’engins de surface, ou encore des appuis à diverses activités maritimes.

 

Le Castor 02 et le yacht Luciano (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Castor 02 et le yacht Luciano (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Location de yacht

Et comme le pôle Marine de Foselev, à l’image du groupe, est vraiment diversifié, il dispose enfin d’une activité de location de yacht. La société propose ainsi, avec équipage, le Luciano, construit en 2009 par Sunseeker. Ce navire de 19 mètres de long pour 5 mètres de large, capable d’atteindre 35 nœuds grâce à ses deux moteurs MAN de 900 cv chacun, dispose de trois cabines pour six passagers.  

 

 

 

 

Ports de Toulon & Seyne-sur-Mer Foselev | Toute l'actualité de la division Naval & Maritime