Vie Portuaire
François  Soulet de Brugière à la tête de l'Union des Ports de France

Actualité

François Soulet de Brugière à la tête de l'Union des Ports de France

Vie Portuaire

François Soulet de Brugière a été élu à la présidence de l'Union des Ports de France, fédération professionnelle qui regroupe les établissements gestionnaires de ports de commerce et de pêche. Directeur général de la Société de Recherche de Synergie (SRS) et vice-président du Conseil de surveillance du Grand Port Maritime Dunkerque, il succède à Michel Quimbert. Ancien président du port autonome de Nantes Saint-Nazaire, ce dernier était à la barre de l'UPF depuis 2004 (Michel Quimbert est aujourd'hui président du Conseil Supérieur de la Marine Marchande et du Conseil de Coordination Interportuaire de l'Atlantique). « Les mandats successifs de Michel Quimbert ont été marqués par une mutation profonde du système portuaire français liée à la décentralisation de 2004 et à la réforme de 2008 des ports autonomes métropolitains, mutation à laquelle l'Union des Ports de France a apporté une contribution très importante. Michel Quimbert a également conduit la modernisation des statuts et de l'organisation de la fédération professionnelle qui a été rebaptisée Union des Ports de France en 2008 », rappelle l'UPF.

Geoffroy Caude remplace Bruno Vergobbi

Issu du monde des chargeurs, son successeur souhaite prolonger cette dynamique, afin de « poursuivre et parachever ce travail de modernisation de ports français au service de leurs clients ». Aux côtes de François Soulet de Brugière, Geoffroy Caude, ingénieur général des Ponts et Chaussées et précédemment directeur du CETMEF (Centre d'Etudes Maritimes et Fluviales), a été nommé délégué général de l'Union des Ports de France. Il remplace Bruno Vergobbi.
Pour mémoire, l'UPF regroupe une cinquantaine d'établissements publics ou sociétés gestionnaires de ports. Elle représente la totalité des ports de commerce et la grande majorité des ports de pêche français tant, en métropole qu'outre-mer. Ses membres sont les grands ports maritimes et les ports autonomes maritimes et fluviaux, les chambres de commerce et d'industrie et les sociétés concessionnaires de ports maritimes de commerce et de pêche ou gestionnaires de criées. Bien qu'étant représentative des ports maritimes, elle a parmi ses membres les ports autonomes fluviaux de Paris et Strasbourg.