Croisières et Voyages
Fred Olsen va bien se séparer des paquebots Black Watch et Boudicca

Actualité

Fred Olsen va bien se séparer des paquebots Black Watch et Boudicca

Croisières et Voyages

L’armateur britannique Fred Olsen Cruise Line a confirmé fin août qu’il allait désarmer ses deux plus anciens navires, les Black Watch (205 mètres, 28.600 GT, 758 passagers) et Boudicca (207 mètres, 28.400 GT, 853 passagers). Des paquebots livrés par les chantiers finlandais d’Helsinki en 1972 et 1973. Ils seront remplacés par les Rotterdam et Amsterdam, exploités depuis leur mise en service en 1997 et 2000 par Holland America Line et rachetés par Fred Olsen. Longs de 238 mètres et affichant une jauge de 61.800 GT, ils peuvent accueillir 1400 passagers. Leur transfert est prévu en septembre, les paquebots allant être rebaptisés Bolette et Borealis.

Fred Olsen continuera par ailleurs d’exploiter le Balmoral (218 mètres, 43.500 GT, 1325 passagers) et le Braemer (196 mètres, 24.300 GT, 920 passagers), respectivement sortis en 1988 et 1993 du chantier allemand Meyer Werft (Papenburg) et de l’espagnol Union Naval de Levante (Valence). 

Quant aux vieux Black Watch et Boudicca, compte tenu de leur âge et dans le contexte actuel, il y a fort à parier qu’ils terminent à la démolition.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Le Black Watch (© FABIEN MONTREUIL)

Le Black Watch (© FABIEN MONTREUIL)