Marine Marchande
Frédéric Moncany de Saint-Aignan élu président de l’ENSM

Actualité

Frédéric Moncany de Saint-Aignan élu président de l’ENSM

Marine Marchande

Le président du Cluster Maritime Français devient également celui de l’Ecole Nationale Supérieure Maritime. Frédéric Moncany de Saint-Aignan a été élu hier par le Conseil d’administration réuni sur le site du Havre. Il succède à Hervé Moulinier, qui assurait cette fonction depuis la fin 2012, deux ans après la création de l’ENSM, en septembre 2010. Le prochain grand changement pour l’Ecole sera la nomination d’un nouveau directeur général, Patrice Laporte allant, comme annoncé en avril, quitter son poste à la rentrée. Le nom de son remplaçant n’est pas encore connu.

Avec Frédéric Moncany de Saint-Aignan, l’ENSM est désormais présidée par un officier de la marine marchande, d’abord au long cours puis comme pilote de la Seine. C’est aussi un ancien de l’Hydro havraise, du temps où elle se situait à Sainte-Adresse. « Je mettrai toute mon énergie pour conserver et valoriser le coeur de métier et les fondamentaux de "L’Hydro" : l’excellente formation des officiers de la marine marchande française, que dans le cadre de l’ouverture de l’Ecole sur le monde, on devra étendre notamment aux officiers francophones », a déclaré le nouveau président, qui n'hésite pas à jouer de sa casquette du CMF pour mieux replacer le rôle de l'Ecole dans un contexte global. 

Selon lui, l’ENSM est un atout pour la France face aux enjeux fondamentaux qui l’attendent, parce que le transport maritime et les échanges internationaux sont au coeur de la transition écologique et de la nouvelle économie bleue. Mais également dans le domaine de la transition numérique et de la cybersécurité où l’Ecole doit poursuivre ses ambitions avec des partenaires académiques et industriels, et aussi prendre une plus grande dimension internationale. « Ensemble, nous allons poursuivre et amplifier le travail accompli depuis plusieurs années sur l’attractivité, la diversité des cursus, les partenariats, les recrutements et surtout l’écoute des besoins des acteurs de l’économie maritime au sens le plus large. Ces sujets vont être rapidement abordés avec le directeur général, qu’en tant que Normand et Havrais, je me réjouis de rencontrer au Havre, siège social de l’ENSM. Je n’oublie pas le site de Nantes où l’Ecole développe des activités de recherche et des formations en génie maritime saluées par l’ensemble des acteurs, ni Saint-Malo, terre bretonne ô combien importante pour la culture et la formation maritime, et je serai à Marseille, aux côtés des armateurs, pour accueillir en septembre la nouvelle promotion d’ingénieurs ».

 

 

Ecole Nationale Supérieure Maritime (ENSM)