Divers
Frédéric Moncany : « Il faut une véritable stratégie maritime, cohérente et concrète »

Interviews

Frédéric Moncany : « Il faut une véritable stratégie maritime, cohérente et concrète »

Divers

Créé en octobre 2005, le Cluster Maritime Français vient de fêter son 10ème anniversaire. Cela fait maintenant une décennie que cet organisme, lancé pour fédérer les différentes filières navales et maritimes tricolores, se bat pour faire valoir, auprès des pouvoirs publics, les intérêts du secteur et la nécessité de le soutenir. Avec plus de 300.000 emplois directs et 69 milliards d’euros de valeur de production, le maritime est en effet un poids lourd de l’industrie et de la recherche dans l’Hexagone. Et son potentiel de croissance est encore considérable avec le développement de nouvelles technologies, comme les énergies marines, et la valorisation des eaux françaises et des richesses naturelles colossales que recèlent les grands fonds marins.

Alors qu’un Comité interministériel de la mer doit se tenir la semaine prochaine et que les prochaines Assises de l’Economie maritime se dérouleront à Marseille début novembre, nous faisons le point aujourd’hui avec Frédéric Moncany de Saint-Aignan, qui a succédé en début d’année à Francis Vallat à la présidence du CMF. 

 

MER ET MARINE : Les enjeux maritimes commencent enfin à trouver un écho médiatique et un intérêt politique. Après les avoir négligé pendant longtemps, les gouvernants en parlent de plus en plus. Cela dit, au-delà des grands discours, les résultats semblent parfois un peu décevants et le volontarisme affiché ne se traduit pas toujours concrètement, loin s’en faut

Cluster Maritime Français (CMF) | Actualité