Défense
Frégate norvégienne : Les opérations de renflouement se précisent

Actualité

Frégate norvégienne : Les opérations de renflouement se précisent

Défense

Après le naufrage de la frégate Helge Ingstad suite à une collision avec un tanker, les autorités norvégiennes ont confié les opérations de renflouement à la société BOA Management et au DNV GL. Le scenario actuellement privilégié est de soulever progressivement la coque puis la transférer sur une barge semi-submersible. Le bâtiment serait ensuite conduit vers la base navale d'Haakonsvern pour y être inspecté et prendre une décision quant à son devenir. La frégate sera vraisemblablement déclarée irrécupérable compte tenu des dégâts engendrés par l’accident et du séjour dans l’eau de mer de ses équipements, notamment électroniques. En dehors de l’extraction de l’armement, certains matériels pourraient cependant être récupérés. Les opérations de renflouement devraient être conduites début décembre.

Longue de 133 mètres pour un déplacement de 5290 tonnes en charge, l’Helge Ingstad, quatrième frégate norvégienne du type Fridtjof Nansen, a été mise en service en 2009. Elle a sombré le 8 octobre près du port de Sture, suite à une collision avec le pétrolier Sola ST. Les 127 membres d’équipage, dont 8 ont été blessés dans l’accident, ont pu évacuer le bâtiment avant qu’il chavire.