Défense
Frégates canadiennes : Rejetée, l’offre franco-italienne jette le trouble   

Actualité

Frégates canadiennes : Rejetée, l’offre franco-italienne jette le trouble   

Défense

L’offre franco-italienne pour le programme Canadian Surface Combatant (CSC) n’a pas été retenue par l’agence canadienne en charge des acquisitions publiques. Mais elle a jeté le trouble en mettant en lumière l’énormité du budget prévu par Ottawa pour ses 15 nouvelles frégates. Initié en 2011 lorsque le Canada a adopté une stratégie nationale de construction navale pour relancer son industrie en profitant de la modernisation de sa flotte, CSC vise à remplacer les trois destroyers lance-missiles du type Tribal, aujourd’hui désarmés, ainsi que les 12 frégates de la classe City, mises en service entre 1992 et 1996. Initialement, une enveloppe de 26 milliards de

Naval Group | Actualité industrie navale de défense Fincantieri | Actualité du constructeur naval italien