Défense
FREMM : La frégate Aquitaine sera mise à flot le 29 avril 2010

Actualité

FREMM : La frégate Aquitaine sera mise à flot le 29 avril 2010

Défense

C'est le 29 avril prochain que l'Aquitaine, première unité du programme des Frégates Européennes Multi-Missions (FREMM), sera mise à flot. Construit par le site DCNS de Lorient, ce bâtiment de nouvelle génération doit entrer en service en 2012 au sein de la Marine nationale. D'ici 2022, DCNS livrera à la flotte française 11 FREMM, dont deux en version antiaérienne, permettant de remplacer les frégates des types F67 (Tourville), F70 ASM (Georges Leygues) et F70 AA (Cassard).
Longues de 142 mètres pour une largeur de 20 mètres, les futures frégates afficheront un déplacement de 6000 tonnes en charge. Neuf FREMM seront à vocation anti-sous-marine. Dans cette configuration, elles disposeront de 4 tubes lance-torpilles et d'un hélicoptère NH90 (en version ASM), ces moyens pouvant mettre en oeuvre 19 torpilles MU90. La détection sera assurée par un sonar actif et une antenne passive remorqués (CAPTAS UMS 4229), ainsi qu'un sonar d'étrave (MFS 4110). L'autoprotection sera assurée par deux lance-leurres anti-torpilles.
L'armement comprendra également 8 missiles antinavire Exocet MM40 Block3, 16 missiles de croisière Scalp Naval, 16 missiles surface-air Aster 15, une tourelle de 76mm et des mitrailleuses.

FREMM française  (© : DCNS)
FREMM française (© : DCNS)

Les équipements seront complétés par un radar multifonctions Herakles, deux radars de navigation et un d'appontage, deux brouilleurs et deux lance-leurres NGDS.
Dans sa version de défense aérienne, la frégate, baptisée FREDA, disposera d'un radar Herakles plus puissants et de 32 missiles Aster 30 et Aster 15 (mais pas de Scalp Naval). Le système de combat et le Central Opération seront, en outre, adaptés à leur mission spécifique.

Lancé en 2005, le programme FREMM est mené en coopération avec l'Italie, qui compte réaliser pour sa marine 10 frégates. Présentant un design légèrement différent, le Carlo Bargamini, tête de série italienne, a été mis sur cale aux chantiers Fincantieri début 2008.
En dehors de la France et de l'Italie, les frégates de la famille FREMM sont proposées à l'export. DCNS a, ainsi, reçu la commande d'un bâtiment pour le Maroc et espère placer son produit dans plusieurs pays, notamment en Grèce.

L'Aquitaine en construction à Lorient (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
L'Aquitaine en construction à Lorient (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

L'Aquitaine en construction à Lorient (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
L'Aquitaine en construction à Lorient (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Naval Group (ex-DCNS)