Défense
Fremm : Organisation du programme

Actualité

Fremm : Organisation du programme

Défense

On en sait aujourd'hui un peu plus sur le programme, après la signature mercredit dernier du contrat de réalisation des frégates européennes multimissions (Fremm). Par rapport au projet avancé en octobre, la tranche française ne bouge pas. L'Etat a bien passé commande de 8 frégates. Les quatre premières seront à vocation anti-sous-marine (ASM). Pour les suivantes, le planning prévoit la construction en alternance d’une unité Action Vers la Terre (AVT) et d’un navire ASM, la cinquième frégate de la tranche étant une AVT. Cette dernière sera équipée de missiles de croisière Scalp Naval, d’embarcations pour commandos et éventuellement de drones et d’un canon de 127 mm (contre une pièce de 76 mm pour les navires anti-sous-marins). Le premier bâtiment sera mis en service en juillet 2011 et le dernier en 2015, avec une livraison de la première AVT en 2014. Deux tranches conditionnelles sont ensuite prévues. La première, en 2011, comprend quatre navires. Deux de ces bateaux pourraient être à vocation anti-aérienne (en remplacement des Horizon 3 et 4). Au cours de la présentation des Fremm, le ministère de la Défense a d’ailleurs confirmé que la France « maintenait le programme des frégates Horizon, mais sur une plateforme de Fremm ». Une seconde tranche optionnelle est annoncée pour 2013, avec 5 navires à la clef. L’ensemble du programme, soit 17

Naval Group | Actualité industrie navale de défense Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française