Construction Navale

Actualité

Front commun de la CGT de STX France et des Marins de Marseille

Construction Navale

Pour la première fois, les responsables de la CGT des chantiers de Saint-Nazaire et des Marins de Marseille ont organisé une conférence de presse commune dans le port phocéen, le 14 mars. Les deux syndicats ont en effet décidé de s’allier. Ils réclament que la prochaine délégation de service public pour la desserte de la Corse soit de nouveau confiée au tandem SNCM/CMN et que les nouveaux navires de la SNCM, qui doit renouveler sa flotte si elle obtient la DSP, soient réalisés par STX France. « Il est nécessaire que nous coopérions sur ce dossier car il faut assurer l’avenir de la SNCM, qui passe par l’attribution de la délégation de service public, et renouveler sa flotte avec l’exigence que les navires soient construits à Saint-Nazaire. L’Etat doit soutenir le maintien et le développement de la filière maritime française, qu’il s’agisse de la navigation et de la construction. Nous avons un pays maritime et l’on doit s’appuyer sur nos industries qui sont des atouts pour la France », explique Joël Cadoret, secrétaire général CGT chez STX France. Avec ses homologues de la CGT des Marins, le représentant syndical va interpeller le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, afin de demander une rencontre pour faire le point sur ce dossier et présenter les propositions élaborées entre Saint-Nazaire et Marseille.

Si la SNCM et son actuel co-délégataire, la Compagnie Méridionale de Navigation, sont de nouveau reconduits par la collectivité de Corse pour la desserte des ports de l’île de Beauté, l'armement marseillais prévoit de commander jusqu’à six nouveaux "navires mixtes", comme on les appelle dans le sud (des ferries à forte capacité roulière). STX France, l’Allemand Meyer Werft et le Sud-coréen Daewoo sont les trois chantiers finalistes d’un appel d’offres international lancé par la SNCM. Si elle est retenue pour la prochaine DSP (Le lauréat devant être connu prochainement en vue de débuter le nouveau service, d’une durée de 10 ans, à compter du 1er janvier 2014), la compagnie envisage une première commande de quatre navires, avec une tête de série livrable en 2015, les deux premiers sisterships l’année suivante et le quatrième bateau en 2017. Une option comprendrait deux autres navires, livrables dans la foulée des quatre premiers.

STX FRANCE (Chantiers de Saint-Nazaire) Corsica Linea (ex-SNCM)