Défense
Fusiliers-marins : la livraison des premières VPDMP repoussée
ABONNÉS

Actualité

Fusiliers-marins : la livraison des premières VPDMP repoussée

Défense

En avril dernier, la coque fraîchement démoulée de la première des 12 nouvelles vedettes protégées de défense maritime et portuaire (VPDMP) des fusiliers-marins étaient dévoilée au chantier Ufast de Quimper, en présence de Florence Parly, ministre des Armées. Depuis, c’est le silence radio sur ce programme, qui devait voir ce prototype débuter ses essais en mer à la fin de l’été pour un début de livraison des vedettes à la fin de cette année. Ce ne sera pas le cas, le premier bateau n’étant pas encore à l’eau.  

Mer et Marine a appris que l'arrivée de ces intercepteurs blindés avait pris du retard, leur construction étant même momentanément interrompue. En cause, l’obligation de prendre en compte une évolution de la règlementation, en particulier sur les aspects liés à la sécurité des navires, alors que ces bateaux très guerriers devront non seulement répondre à une

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Chantier Ufast | Toute l'actualité du chantier naval de Quimper