Défense
Futur porte-avions : le premier contrat d’études notifié
ABONNÉS

Actualité

Futur porte-avions : le premier contrat d’études notifié

Défense

Le premier contrat d’études suivant les décisions du président de la République concernant le porte-avions français de nouvelle génération (PA-NG) a été notifié en décembre à Naval Group, aux Chantiers de l’Atlantique et à TechnicAtome, a appris Mer et Marine. Il s’agit comme prévu d’un contrat de levée de risques et de définition d’un avant-projet sommaire. Les études porteront notamment sur les problématiques liées à la propulsion nucléaire, qui va nécessiter le développement d’un nouveau modèle de chaufferie, la K22, nettement plus puissante que la K15 employée par le Charles de Gaulle et les SNLE du type Le Triomphant. Comme l’actuel porte-avions de la Marine nationale, le PA-NG sera équipé de deux réacteurs. L’avant-projet s’intéressera aussi tout particulièrement aux aspects liés au groupe aérien embarqué, l’un des enjeux étant l’intégration des

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française