Marine Marchande
G7 : E.Macron plaide pour la réduction de vitesse des navires

Actualité

G7 : E.Macron plaide pour la réduction de vitesse des navires

Marine Marchande

C’est la première mesure environnementale présentée par Emmanuel Macron dans sa déclaration préalable au sommet du G7 qui se tient du 24 au 26 août. « De manière solennelle, pour la première fois, nous allons nous engager avec les transporteurs maritimes pour réduire la vitesse des navires ». Une mesure qu’il qualifie comme étant « un des moyens les plus efficaces pour réduire les émissions » et « un vrai changement ».

Cette déclaration rappelle, en fait, l’engagement de la France devant l’Organisation maritime internationale formalisée, fin mai, par une proposition de règlementation internationale. Soutenue par la profession, notamment Philippe Louis-Dreyfus qui en a fait son cheval de bataille depuis plusieurs années, et d'autres nations maritimes comme la Grèce et le Japon, ce texte vise à répondre aux futures échéances en matière de réduction de CO2 à la tonne transportée ( -40% en 2030 et -50% en 2040) prévu par la stratégie de réduction des gaz à effet de serre adoptée par l'OMI en 2018. Cette solution, qui pourrait être une alternative à des quotas ou taxe (au moins dans un premier temps), permet en réduisant la vitesse des navires de réduire d'autant les émissions de CO2 et de soufre. Cette régulation de vitesse pourrait ensuite être suivie de la mise en place d’un plafond annuel d’émissions de gaz à effet de serre attribué à chaque armateur qui aurait le choix de la méthode à appliquer pour le respecter.

Cette proposition avait, en mai, suscité des réserves de la part d'autres Etats, ce qui a provoqué la remise des discussions autour de ce sujet au prochain comité spécialisé de l’OMI qui doit se tenir en novembre. La proposition n'est pas écartée mais elle devrait être approfondie, notamment en termes d'impact pour les différents états-membres, pour pouvoir être à nouveau étudiée en novembre prochain.

Pour mémoire, cette proposition de règlementation ne concerne ni les ferries ni les porte-conteneurs.

Divers marine marchande