Marine Marchande
Garde-Côte : La France veut rendre son dispositif plus efficace

Actualité

Garde-Côte : La France veut rendre son dispositif plus efficace

Marine Marchande

Réputée pour l'efficacité de ses moyens concourant à l'action de l'Etat en mer, la France a lancé, en 2010, un centre opérationnel de la fonction garde-côte. Le CoFGC vise à mieux coordonner les administrations qui agissent en mer, en mutualisant leurs informations et leurs moyens. Concrètement, les douanes, les affaires maritimes, la gendarmerie, la sécurité civile, la police et la marine détachent des personnels qui travaillent ensemble et conjuguent leur savoir-faire pour une action plus efficace. Ce centre n'a pas de vocation à conduire des opérations, mais contribue à la tenue d'une situation maritime mondiale et au suivi des crises.
Le CoFGC est né de la création d'une Fonction Garde-Côte en France. Il ne s'agit pas de fusionner les capacités pour en faire une « US Coast Guard tricolore » mais, face au contexte économique et aux problématiques opérationnelles, avoir un système plus efficace et moins onéreux. La FGC s'intéresse à tous les domaines impactés par l'action étatique en mer : personnels, matériels, dispositifs législatifs et réglementaires, coopération internationale ... « Fondée sur des critères d'efficience et d'économie des ressources, cette adaptation doit faciliter un pilotage plus performant d'une organisation qui a fait ses preuves sur le terrain. Elle constitue dans le même temps l'essentiel de la réponse française au développement de la politique maritime intégrée de l'Union européenne », explique Jean-François Tallec, Secrétariat général de la Mer.

Sécurité maritime