Défense
Gardet et Debezenac : deux ans de coques grises à déconstruire au Havre
ABONNÉS

Actualité

Gardet et Debezenac : deux ans de coques grises à déconstruire au Havre

Défense

Implantée sur le site des anciens Ateliers et Chantiers du Havre, l’entreprise Gardet et Debezenac Recycling a commencé à accueillir depuis janvier une nouvelle série de vieilles coques de la Marine nationale. Deux anciens remorqueurs et deux ex-patrouilleurs sont déjà arrivés au chantier de déconstruction situé en bord de Seine. Et d’autres vont suivre. Ils font partie d’un lot de huit unités de 23 à 51 mètres dont l’élimination a fait l’objet d’un appel d’offres attribué en novembre 2020 par la marine à Gardet et Debezenac, filiale du groupe Baudelet Environnement.

Il s’agit des anciens remorqueurs de haute mer Tenace (1973-2018) et Malabar (1976-2016), du remorqueur-ravitailleur Revi (1985-2016), du remorqueur portuaire Papayer (1968-2016), du patrouilleur de gendarmerie Glaive (1977-2015), du patrouilleur de service public Sterne (1980-2009), ainsi que le bâtiment d’expérimentation Denti (1976) et le chaland de servitude nucléaire MINIREM (construit au début des années 70). Ont déjà été remorqués depuis Cherbourg les Papayer et Glaive, et depuis Brest les Tenace et Sterne. Les autres sont en attente à Brest (Malabar, Revi) et Toulon (Denti, MINIREM). « Les arrivées vont s’échelonner sur le premier semestre et ce marché va durer environ deux ans », explique à Mer et Marine Arnaud Tual, responsable des sites normands du groupe Baudelet. Après désamiantage sur site, les coques sont démantelées, les ferrailles sont cisaillées et valorisées, puis évacuées par voie fluviale pour rejoindre directement les aciéries d'Ile-de-France. L'acheminement par péniche, souligne l'entreprise, permet de réduire considérablement l'empreinte écologique : une seule embarcation permet de charger 1500 tonnes de ferraille, soit l'équivalent de 60 camions qui emprunteraient le réseau routier.

 

L'ex-remorqueur portuaire Papayer arrivant le 14 janvier (© : FABIEN MONTREUIL)

L'ex-remorqueur portuaire Papayer arrivant le 14 janvier (© : FABIEN MONTREUIL)

L'ex-patrouilleur Glaive arrivé dans la nuit du 15 au 16 janvier (© : FABIEN MONTREUIL)

L'ex-patrouilleur Glaive arrivé dans la nuit du 15 au 16 janvier (© : FABIEN MONTREUIL)

Arrivée de l'ex-RHM Tenace le 27 janvier (© : FABIEN MONTREUIL)

Arrivée de l'ex-RHM Tenace le 27 janvier (© : FABIEN MONTREUIL)

 

Port du Havre