Pêche
Gasoil : Le mouvement des pêcheurs s'etend sur tout le littoral

Actualité

Gasoil : Le mouvement des pêcheurs s'etend sur tout le littoral

Pêche

L'Atlantique, la Manche et désormais la Méditerranée. A la veille d'une réunion avec Michel Barnier au ministère de l'Agriculture et de la Pêche, les professionnels accentuent la pression sur le gouvernement. La colère des pêcheurs, née de la hausse du coût du carburant, s'étend sur toutes façades maritimes du pays. Lancé il y a deux semaines aux Sables d'Olonne, en Vendée, le mouvement touchait hier Boulogne, Etaples, Cherbourg, Saint-Malo, Saint-Quay-Portrieux, la Turballe, Le Croisic, les Sables, Saint-Gilles-Croix-de-Vie et les îles d'Yeu et Oléron. Barrages sur les routes, blocages de dépôts pétroliers, grèves, manifestations, blocus des ports de plaisance et de commerce... Les actions se sont multipliées. A Dieppe, par exemple, les pêcheurs bloquaient hier les rotations vers l'Angleterre des navires de Transmanche Ferries. En Méditerranée, plusieurs flottilles se sont jointes au mouvement, comme à Marseille et Sète.
Face à la flambée du prix du carburant, les professionnels affirment que leurs salaires ont fondu ces derniers mois au rythme où l'essence augmentait. Ainsi, le litre de gasoil se paye aujourd'hui plus de 70 centimes, contre 55 en début d'année.