Offshore
Gaz de France va développer un important site de stockage en Angleterre

Actualité

Gaz de France va développer un important site de stockage en Angleterre

Offshore

Gaz de France a conclu un accord avec la société INEOS Enterprises pour le développement d'un projet de stockage de gaz naturel en cavités salines à Stublach, dans le Nord-Ouest de l'Angleterre. La capacité totale du site pourra atteindre 400 millions de mètres cubes. Le groupe français en assurera l'exploitation dans le cadre d'un contrat de 30 ans (jusqu'en 2037), INEOS Enterprises assurant les opérations de lessivage des cavités. Les premières mises en service sont prévues en 2013. Ce site de stockage sera l'un des plus importants au Royaume-Uni et représentera un investissement total estimé à environ 500 millions d'euros. « Cette opération majeure permet à Gaz de France de renforcer le déploiement international de son activité de stockage sur un marché porteur en utilisant un savoir-faire important, fruit de 50 années d'expérience, dans les différentes technologies de stockage. Le Groupe exploite aujourd'hui la deuxième capacité de stockage en Europe avec un parc réparti en France, en Allemagne, en Slovaquie, en Roumanie, et désormais au Royaume-Uni », précise Gaz de France.

Le marché gazier du Royaume-Uni, le plus important d'Europe, est appelé à croître d'environ 2 % par an, et les importations de gaz augmentent compte tenu du déclin de la production de la mer du Nord britannique. Les capacités de stockage sont donc amenées à se développer rapidement car elles apportent au marché la flexibilité nécessaire à la sécurité d'approvisionnement. Actuellement elles représentent environ 4 % de la consommation annuelle contre 24 % en France et 19 % en Allemagne.
Gaz de France est déjà présent au Royaume-Uni et entend poursuivre son développement dans ce pays de manière rentable. Le Groupe est producteur de 13 millions de barils équivalent pétrole sur le plateau continental britannique. Sa filiale Gaz de France ESS est le second fournisseur de gaz naturel pour les secteurs industriel et tertiaire, avec une part de marché d'environ 15 %.

Engie | Toute l'actualité maritime du géant de l'énergie