Vie Portuaire
GDF Suez : Menaces de grève sur les terminaux méthaniers

Actualité

GDF Suez : Menaces de grève sur les terminaux méthaniers

Vie Portuaire

Le réseau de réception, de transport et de stockage du gaz de GDF Suez est progressivement paralysé par un mouvement de grève. Après leurs collègues du stockage souterrains (Storengy), hier, les salariés de GRT Gaz, filiale du groupe en charge du transport, ont été appelés par les syndicats à rejoindre le mouvement. Ce mercredi soir, les personnels des terminaux méthaniers de Montoir-de-Bretagne et Marseille (Fos-Tonkin) pourraient à leur tour cesser le travail (ils sont regroupés dans Elengy, filiale GNL du groupe).
Le mouvement porte sur le pouvoir d'achat et des discussions avec la direction qui, selon la CGT, « trainent en longueur ». Mais, ce qui a surtout mis le feu aux poudres, c'est la décision de l'Etat d'accepter la distribution de stocks options à Gérard Mestrallet, PDG du groupe, et Jean-François, vice-président. « Le mouvement pourrait s'étendre dans les prochaines heures compte tenu des stocks options que viennent royalement de s'octroyer le PDG de GDF SUEZ, qui se fait attribuer 830.000 stocks options (estimées a 7,7 millions d'euros) et le vice président, 300.000 (estimées à 2,8 millions d'€). Il est prévu d'en verser à uniquement 3783 autres salariés », dénonce la CGT, qui parle de « véritable provocation ».

Engie | Toute l'actualité maritime du géant de l'énergie