Offshore
GDF Suez : Naissance d'un géant de l'énergie

Actualité

GDF Suez : Naissance d'un géant de l'énergie

Offshore

Après 18 mois de négociations, Suez et Gaz de France ont annoncé hier les modalités de leur fusion. Le nouveau groupe, baptisé « GDF Suez », doit être opérationnel d'ici la fin de l'année. Pour parvenir à un accord, Suez a accepté de se séparer de la majorité de son pôle environnement, qui sera introduit en bourse. L'Etat français possèdera 35% du nouvel ensemble, fort d'un chiffre d'affaires de 72 milliards d'euros et d'une capitalisation boursière combinée d'environ 90 milliards d'euros. A l'issue de cette fusion, GDF Suez sera un champion international du gaz et de l'électricité. Le groupe deviendra le leader mondial du Gaz Naturel Liquéfié et sera le premier acheteur et importateur de GNL en Europe, avec un quart du marché. Sur ce secteur, le troisième terminal méthanier de Gaz de France, celui de Fos-Cavaou, débutera ses activités commerciales début 2008. Dans le même temps, Suez, qui opère les terminaux de Zeebrugge et Everett (Etats-Unis), vient de recevoir le feu vert des autorités américaines pour le lancement de son projet de terminal offshore. Le Neptune Deepwater Port sera construit à 14 kilomètres au large de Gloucester (Massachusetts). Côté navires, GDF Suez disposera de l'une des plus grandes flottes de méthaniers, avec 20 unités opérées, dont trois de 156.100 m3 en cours de construction pour une livraison en 2009.
Le nouveau groupe aura à sa tête Gérard Mestrallet (PDG) et Jean-François Cirelli, vice-président et directeur général délégué.
_______________________________________________

- Voir notre dossier sur Suez et Gaz de France

Suez Engie (ex-GDF Suez)