Offshore
GDF Suez : Un nouveau pas vers la fusion

Actualité

GDF Suez : Un nouveau pas vers la fusion

Offshore

Les conseils d'administration de Gaz de France et Suez ont approuvé, hier, le projet de fusion de deux groupes. Il ne reste plus qu'à attendre le feu vert de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) sur le traité de fusion puis le vote des actionnaires, le 16 juillet, pour donner naissance au nouveau géant de l'énergie. La nouvelle entité, qui sera baptisée GDF Suez, pèsera quelques 75 milliards d'euros de chiffre d'affaires et devrait être cotée en bourse 3 ou 4 jours après le vote. L'opération aboutira, de fait, à la privatisation de Gaz de France, l'Etat détenant après le rapprochement 35.6% du capital.
C'est en février 2006 qu'est né le projet de fusion des deux groupes. Dominique de Villepin, alors premier ministre, avait présenté ce mariage pour contrer l'OPA lancée sur Suez par l'Italien Enel

Engie (ex-GDF Suez) Suez