Energies Marines
GE sacrifie deux champs éoliens français pour mieux lancer sa turbine de 12 MW

Actualité

GE sacrifie deux champs éoliens français pour mieux lancer sa turbine de 12 MW

Energies Marines

General Electric a annoncé le 16 avril avoir conclu un accord avec Eolien Maritime France (EMF) pour se retirer de deux des trois projets de parcs éoliens offshore portés par ce consortium emmené par EDF.  GE devait initialement fournir 238 éoliennes Haliade de 6MW pour équiper ces parcs qui doivent être implantés sur la façade atlantique au large de Guérande (80 machines, 480 MW), ainsi qu’en Manche dans les secteurs de Fécamp (83 machines, 498 MW) et Courseulles-sur-Mer (75 machines, 450 MW), l’ensemble représentant une puissance de 1428 MW.

GE indique qu’il ne construira finalement que « les turbines Haliade 150-6MW du premier projet éolien en mer qui sera lancé dès que ses autorisations seront purgées de r