Défense
Gendarmerie maritime : appel d’offres pour de nouveaux patrouilleurs à Cherbourg
ABONNÉS

Actualité

Gendarmerie maritime : appel d’offres pour de nouveaux patrouilleurs à Cherbourg

Défense
Construction Navale

La Direction Générale de l’Armement vient d’émettre le premier appel d’offres du plan de renouvellement des six futurs patrouilleurs de la Marine nationale affectés à la Gendarmerie maritime, auprès de laquelle cette formation de la Gendarmerie nationale est mise pour emploi. Avec, pour commencer, le remplacement des deux unités basées à Cherbourg, l’Athos et l’Aramis, dont la zone d’action s’étend de Dunkerque à Brest. Construits au chantier Naval de l’Esterel et mis en service en 1980 et 1981, ces anciens patrouilleurs de surveillance des sites, employés par la Marine nationale depuis Bayonne au profit du centre DGA Essais de missiles des Landes, ont été versés en 2015 à la Gendarmerie maritime et transférés à Cherbourg, où ils ont remplacé le patrouilleur Glaive, unité de 40 mètres datant de 1977. Longs de 32 mètres pour une largeur de 6.5 mètres et un déplacement de 108 tonnes en charge, l’Athos et l’Aramis, dont la coque est en bois, peuvent atteindre 28 nœuds. Leur équipage comprend 13 gendarmes et leur armement des mitrailleuses de 12.7mm et

Gendarmerie Maritime | Toute l'actualité de cette composante de la Gendarmerie nationale Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française