Défense
Gendarmerie maritime : la nouvelle VSMP en retard
ABONNÉS

Actualité

Gendarmerie maritime : la nouvelle VSMP en retard

Défense

Destinée au nouveau peloton de sûreté maritime et portuaire installé l’été dernier à Saint-Nazaire, l’Armet, mis à l’eau fin septembre par le chantier Socarenam de Calais, voit sa livraison retardée. La réception de cette vedette de sûreté maritime et portuaire (VSMP) en aluminium, longue de 15 mètres, pourrait être différée de plusieurs mois. La Gendarmerie maritime ne s’attend en tous cas plus à disposer de son nouveau bateau avant le début d’année prochaine. De sources militaires, on évoque un problème technique au niveau de l’appareil propulsif, le bateau n’atteignant pas la vitesse requise par le cahier des charges. Le souci, qui ne serait pas lié à un défaut de conception, ne parait cependant pas rédhibitoire et des mesures correctives doivent être mises en place pour le solutionner. Commandée en même temps sur un design similaire du cabinet Delion et mise à l’eau le même jour que l’Armet, la vedette d’entrainement à l’hélitreuillage (VEH) Palyvestre, que la Marine nationale emploiera à Toulon, va probablement faire l’objet des mêmes modifications.

 

 

Gendarmerie maritime Socarenam