Construction Navale
Genting Hong Kong pourrait entrer au capital de Lloyd Werft

Actualité

Genting Hong Kong pourrait entrer au capital de Lloyd Werft

Construction Navale

Après l’annonce d’une lettre d’intention pour la construction de trois paquebots destinés à sa filiale Crystal Cruises chez Lloyd Werft, le groupe asiatique Genting Hong Kong serait en discussion avec le chantier allemand pour entrer dans son capital. C’est ce que rapportent différents media outre-Rhin.

Spécialisé dans la réparation et la refonte de navires, notamment des bateaux de croisière, mais aussi des constructions neuves, y compris des yachts, le chantier de Bremerhaven avait pour mémoire, dans les années 2000, failli être repris par Fincantieri. Mais le groupe italien, qui avait acquis 21.05% de Lloyd Werft en 2006 et comptait porter sa participation à 51%, avait finalement renoncé à cette acquisition suite à la crise économique de 2008. Fincantieri avait revendu ses parts en 2011.

Employant plus de 500 salariés, Lloyd Werft compte deux cales sèches, deux docks flottants et 1400 mètres de quais.

Si le projet d’entrée au capital de Genting HK se confirme, il conviendra évidemment de voir à quelle hauteur le groupe asiatique investira. Est-ce que cela sera dans le cadre d'une prise de participation minoritaire, allant ou non jusqu'à la minorité de blocage, ou d'un projet plus engageant avec une prise de contrôle ? C'est toute la question. Reste que cela constituerait un évènement important dans le paysage de l’industrie navale européenne. Alors que le carnet de commandes des grands chantiers européens spécialisés dans la croisière (STX France, Meyer Werft, Fincantieri) est quasiment plein, Genting HK, également propriétaire de la compagnie Star Cruises (dont les deux prochains paquebots ont été commandés chez Meyer Werft) et d’une partie de NCL (dont les nouvelles unités sont également réalisées par MW), s’assurerait des capacités de construction et, du même coup, mettrait un pied dans cette industrie. Avec donc, pour commencer, une commande de trois paquebots de luxe de 100.000 GT et 1000 passagers, dont la tête de série est livrable fin 2018. 

 

Vue des futurs paquebots de Crystal Cruises (© CRYSTAL CRUISES)

Vue des futurs paquebots de Crystal Cruises (© CRYSTAL CRUISES)