Croisières et Voyages
Genting rachète Crystal Cruises et va commander un nouveau paquebot

Actualité

Genting rachète Crystal Cruises et va commander un nouveau paquebot

Croisières et Voyages

Le groupe Genting Hong Kong va reprendre Crystal Cruises. C’est ce qu’a confirmé l’armement japonais NYK, qui possédait la compagnie de luxe depuis sa création en 1988. A cette occasion, un plan d’investissement a été annoncé avec la commande prochaine d’un nouveau navire. Elle doit être conclue après la finalisation de la vente, prévue,  dans le courant du second trimestre. Les caractéristiques de cette nouvelle unité, ainsi que le chantier retenu, n’ont pas encore été révélés. Crystal Cruises a seulement indiqué que son futur navire amiral offrirait les meilleurs standards du luxe et que sa livraison était espérée en 2018.

Une flotte de deux navires, dont un réalisé à Saint-Nazaire

Pour mémoire, la compagnie exploite actuellement deux paquebots : le Crystal Symphony, un bateau de 51.044 GT de jauge et 922 passagers livré en 1992 par les chantiers de Turku et rénové en 2012 ; ainsi que du Crystal Serenity, un navire de 68.870 GT et 1070 passagers sorti en 2003 des chantiers de Saint-Nazaire.

Quant à l’ancien Crystal Harmony (50.100 GT, 960 passagers), livré en 1990 par Mitsubishi, il a rejoint en 2006 la flotte de NYK. Il y navigue depuis sous le nom d’Asuka II au profit du marché japonais, alors que Crystal Cruises, qui est basée aux Etats-Unis, vise en priorité la clientèle américaine.

 

Le Crystal Symphony à Bordeaux (© OCCITMEDIA)

Le Crystal Symphony à Bordeaux (© OCCITMEDIA)

 

Maison-mère de Star Cruises et actionnaire principal de NCLH

Le rachat de Crystal Cruises par Genting Hong Kong, pour un montant ne devant pas dépasser les 600 millions de dollars selon l’accord conclu avec NYK, va permettre au groupe asiatique de renforcer son activité dans la croisière, secteur dans lequel il est déjà très présent. Il possède en effet Star Cruises, qui aligne cinq paquebots  de 40.000 à 75.000 GT et de 1000 à 1900 passagers. Va s’y ajouter une unité de 150.000 GT et 3360 passagers, le Genting World, que le chantier allemand Meyer Werft livrera en 2016. Un sistership suivra en 2017.

Genting HK est, par ailleurs, le premier actionnaire du groupe américain Norwegian Cruise Line Holding, avec 36% de son capital, contre 20% pour Apollo Management (le reste étant sur le marché). Numéro 3 mondial de la croisière, NCLH a récemment intégré les compagnies Oceania Cruises et Regent Seven Seas Cruises, qui travaillent sur le segment haut de gamme et luxe. L’ensemble représente une flotte de 21 navires pour près de 41.000 passagers en base double. Quatre grands paquebots de 164.600 GT et 4348 passagers doivent en outre être livrés à NCL entre 2015 et 2019 par Meyer Werft. Regent va, pour sa part, recevoir le Seven Seas Explorer (56.000 GT, 738 passagers), livrable par Fincantieri en 2016. 

Croisières maritimes et fluviales | Actualités du secteur