Marine Marchande
Geogas s'associe à NYK pour créer un armement français de méthaniers

Actualité

Geogas s'associe à NYK pour créer un armement français de méthaniers

Marine Marchande

Geogas vient d'annoncer la création d'un nouvel armement français dédié au transport de gaz naturel liquéfié. Le groupe français détiendra 50% des parts à égalité avec le groupe japonais NYK. Ce nouvel armement possèdera cinq méthaniers de 174.000 m3 actuellement en construction en Corée (deux dans les chantiers Hyundai et trois autres chez Samsung). Ces derniers entreront en flotte entre avril 2020 et avril 2022. « Les cinq navires seront affrétés à des groupes pétroliers et fournisseurs d’électricité français et européens », précise le groupe. Ils seront tous sous pavillon français, au RIF et géré par Gazocéan. Le nombre d'emplois créés, notamment d'officiers français est, selon Geogas, « en cours d'évaluation ». Pour mémoire, NYK a signé, ces deux dernières années quatre contrats d'affrètement de méthaniers neufs avec Total.

«  Pour structurer cette prise de participation stratégique, Geogas Maritime, avec le soutien du tandem OddoBHF- Hetland Maritime, s'est associé avec les fonds d'investissement en infrastructure DIF Core Infrastructure Fund I et Access Capital Partners dans la constitution d'un véhicule commun d'investissement : Geogas LNG SAS, dont Geogas Maritime possède la majorité du capital, détiendra les 50% de la JV avec le géant japonais NYK », détaille Geogas.

Le groupe Geogas Maritime était, jusqu'ici, associé au transport de GPL qui est son coeur de métier depuis sa création par René Boudet en 1979. Aujourd'hui présidé par son fils, Jacques Boudet, le groupe est constitué de trois branches, Geogas Trading - dédié au négoce, Geogas Entreprise - pour le stockage et la distribution et Geogas Maritime pour l'armement de navires. Cette dernière exploite, hors affrètements, une flotte de six navires sous pavillon français, armés par V-Ships : Summit Terra (78.500 m3), Lapérouse (22.500 m3), Surville (35.000 m3), Verrazane (35.000 m3) et les Champlain et Pointis (84.000 m3). La société possède également sept petits gaziers (4000 à 9000 m3), exploités sous des pavillons étrangers et affrète à long terme 23 autres unités avec des capacités allant de 3000 à 78.500 m3. Elle emploie actuellement une soixantaine d'officiers français.

Transport de Gaz naturel