Energies Marines
Geps Techno construit un prototype de générateur houlomoteur

Actualité

Geps Techno construit un prototype de générateur houlomoteur

Energies Marines

La société d’ingénierie Geps Techno a annoncé la construction d’un prototype de générateur houlomoteur de moyenne puissance sur une plateforme autonome flottante. Il sera positionné pour une phase de test, si tout va bien à partir de novembre, sur le site d’essais  SEM-REV de Centrale de Nantes situé au large du Croisic. Cette construction est lancée dans le cadre du projet IHES (Integrated Harvesting Energy System) de la société.

Le programme, lancé en 2016, est mené en collaboration avec STX France, SNEF, l'Ifremer, Centrale Nantes, l’école d’ingénieur ICAM Nantes et Blue Solutions du groupe Bolloré. Il a d’abord vu la réalisation d’un prototype basse puissance il y a deux ans. En avril dernier, Geps techno a entériné une levée de fonds d’un million d’euros – en attendant une seconde du même montant en septembre – pour lui permettre d’entreprendre la fabrication du prototype. Une fois mis à l’eau, Bpifrance déclenchera le second versement d'une aide également d’un million d’euros.

La stratégie de développement de Geps Techno est de fournir des solutions de stabilisation et de production d’énergie dédiées aux opérations industrielles en mer (oil&gas, EMR, aquaculture, petites îles...). Un système témoin avait été construit en configuration « réduction de consommation navire » et installé sur le navire océanographique Thalassa de l'Ifremer en septembre 2016. Cette fois-ci, le système en configuration « alimentation autonome moyenne puissance » sera testé pendant 18 mois sur le SEM-REV.

Mesurant 21 x14  x 7 mètres pour un poids lège de 120 tonnes, il développera une puissance de 150 kW. La construction a débuté le 1er Juin 2018 à Saint-Nazaire et a été confiée à des partenaires de Geps Techno : Mécasoud pour la coque métallique, STX France pour la peinture-anticorrosion et la supervision des travaux, SNEF pour l’armement du flotteur et ENTECH SE pour la conversion d’énergie.

En fonctionnement, l’énergie de la houle actionne une turbine produisant de l’électricité. Puis, l’électricité est stockée dans un système innovant hybride composé de batteries et de supercondensateurs. Ces derniers, fournis par le groupe Bolloré, ont l’avantage de pouvoir se charger et se décharger très rapidement, ce qui est en phase avec la production irrégulière et parfois brutale issue de l’énergie des vagues.