Nautisme
Gérard d'Aboville inquiet pour le Conseil Supérieur de la Navigation de Plaisance

Actualité

Gérard d'Aboville inquiet pour le Conseil Supérieur de la Navigation de Plaisance

Nautisme
Dans un communiqué, Gérard d'Aboville, actuel président du Conseil Supérieur de la Navigation de Plaisance et des Sports Nautiques, s'interroge sur l'avenir de l'institution qu'il dirige. Il s'interroge notamment sur les relations de l'organisme avec les Affaires maritimes, qui ont déjà connu quelques écueils.
 
 
« Le 5 mars dernier, j'avais rencontré monsieur Cuvillier pour évoquer mon éventuelle reconduction à la présidence du Conseil Supérieur de la Navigation de Plaisance et des Sports Nautiques. Au cours de cet entretien le secrétaire d'état m'avait informé de l'éventualité d'internaliser le CSNPSN au sein de la Direction des Affaires Maritimes, en me précisant que ma reconduction à la présidence du CSNPSN était conditionnée par mon adhésion à ce projet. Faisant valoir que, selon moi, le Conseil ne pouvait être internalisé au sein même d'une administration envers laquelle il devait pouvoir exercer son sens critique en toute liberté et
Divers