Croisières et Voyages
Gianni Onorato : « Les grands paquebots offrent une multitude de possibilités »

Interview

Gianni Onorato : « Les grands paquebots offrent une multitude de possibilités »

Croisières et Voyages

MSC Cruises a lancé l’an dernier un nouveau plan d’investissement qui entre en 2015 dans sa phase concrète. Deux prototypes d’une nouvelle génération de paquebots, livrables en 2017, sont désormais en chantier. Deux unités du type Vista ont été commandées à Saint-Nazaire, où  la construction du MSC Meraviglia a débuté en avril, et deux autres ont été confiées à Fincantieri, qui a procédé à la découpe de la première tôle du MSC Seaside le 22 juin. L’occasion de faire faire le point sur les nouveaux projets et la stratégie de la compagnie avec Gianni Onorato, directeur général de MSC Cruises.

 

MER ET MARINE : Ces contrats comportent également des options pour trois navires, soit deux en France et un en Italie. Peut-on aujourd’hui considérer que ces options sont acquises et que ces navires seront bien réalisés ?

GIANNI ONORATO : La chose la plus importante est le montage financier mais, quand on signe des commandes, l’esprit est bien entendu de confirmer les options. Il y a d’abord des prototypes que l’on conçoit et que l’on évalue, puis il y a les options. Nous avons aujourd’hui deux Vista en commande à Saint-Nazaire et deux Seaside en Italie. Notre intention est de confirmer l’option pour le troisième Seaside d’ici 2017 (pour une livraison en 2021, ndlr) et aussi celles des troisième et quatrième Vista, dont nous prévoyons la mise en service en 2021 et 2022.

MSC Cruises avait, jusqu’ici, toujours confié ses nouveaux projets  à Saint-Nazaire, d’où sont sortis ses 12 navires. Pourquoi, cette fois, avoir aussi choisi de travailler avec Fincantieri ?

Notre nouveau plan d’investissement est colossal et aucun constructeur n’était capable de réaliser seul ces navires. Saint-Nazaire, c’est notre chantier mais STX France ne pouvait pas produire deux prototypes aussi différents et livrables à quelques mois d’intervalle, en juin et novembre 2017. Nous avons donc décidé de travailler en complément avec Fincantieri, qui avait de la disponibilité.

Les chantiers italiens vont donc construire le MSC Seaside, qui s’annonce comme un navire très innovant et qui présente une architecture particulièrement originale…

Le style est très important et le MSC Seaside sera un navire définitivement différent dans son design comme dans son look. Il sera si j’ose dire très « sexy » et donc attrayant. Ce sera un grand paquebot avec de nombreuses nouveautés. Notre objectif est d’offrir une expérience différente, notamment en termes de restauration et d’Entertainment.

Ce navire se caractérisera par ses vastes ponts extérieurs...

Le MSC Seaside disposera de 30.400 m² d’espaces publics intérieurs et  13.100 en extérieur.

MSC Cruises | Toute l'actualité de la compagnie de croisière et de ses paquebots