Pêche

Actualité

Gironde : Un deuxième chalutier s'échoue après avoir heurté un tronc d'arbre

Pêche

24 heures après le chalutier Valanza II, un autre bateau de pêche, le Christine Sylvie, s'est échoué hier dans l'estuaire de la Gironde. Immatriculé à Bordeaux, ce chalutier-civelier de 9 mètres est entré en collision avec un tronc d'arbre flottant, vers 9 heures du matin. Il se trouvait alors au niveau du port de La Maréchale, sur la commune de Saint-Seurin-de-Cadourne (Gironde). Le patron, qui était seul à bord, a été récupéré par le chalutier Marelu, évoluant à proximité. De son côté, le Christine Sylvie a dérivé, et est allé s'échouer sur la rive gauche du fleuve. Informé à 09h30, le centre opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) d'Etel a fait appareiller le canot de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Port-Médoc, qui a rallié le lieu de l'accident avant de tenter de déséchouer le bateau. « Cet accident, qui succède de vingt-quatre heures à celui du Valanza II, présente pour origine commune une collision avec un objet flottant, dont l'un au moins est un tronc d'arbre. Il traduit très certainement le fait que la tempête qui a balayé le Sud-Ouest le week-end dernier a entraîné un déversement d'un nombre important d'objets flottants dans la Gironde, qui constitue un danger pour la navigation », explique la préfecture maritime de l'Atlantique. Celle-ci invite « les navigateurs du fleuve à prendre ce risque en compte, et à adopter une vigilance accrue lors de l'exercice de leurs activités ».

Pollution en mer et accidents