Marine Marchande
GNL : 42 nouveaux navires en 2019

Actualité

GNL : 42 nouveaux navires en 2019

Marine Marchande

Fin 2019, l’ensemble de la flotte mondiale de transporteurs de gaz naturel liquéfié (GNL) comptait 541 navires actifs, dont 42 nouvelles unités, selon le rapport annuel de l’IGU (Union internationale du gaz). Cela représente une augmentation de 8.4% durant l’année, alors que les échanges ont augmenté de 13%. L'IGU estime par ailleurs que 20 navires ont été désarmés.

Parmi les 541 navires figurent 34 FSRU (Unités flottantes de stockage et de regazéification). Les FSRU permettent de faciliter les imports de GNL en remplaçant un terminal d’importation de GNL terrestre, par exemple. Elles peuvent stocker le gaz liquide et l’évaporer pour des applications terrestres.

En 2019 ont notamment été livrés les derniers des 15 méthaniers brise-glace pour le projet de Yamal, en Russie. Selon IGU, « une flotte similaire » pourrait être commandée prochainement par Novatek.

En attendant, les carnets de commandes des chantiers comptent 126 nouveaux navires (méthaniers comme FSRU), dont 43 pour 2020. Ces 126 navires représentent une augmentation de 23.3% de la flotte actuelle, traduisant la confiance des armateurs dans la capacité du marché à poursuivre sa croissance, estime IGU. La majorité des navires seront construits en Corée du Sud par Hyundai Heavy Industries, Samsung Heavy Industries ou Daewoo Shipbuilding and Marine Engineering.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.