Marine Marchande
GNL : Bureau Veritas se positionne fortement

Actualité

GNL : Bureau Veritas se positionne fortement

Marine Marchande

La société de classification française Bureau Veritas a récemment mené de nombreux projets portant sur des navires propulsés au GNL. « C’est une de nos priorités », rappelait ainsi Philippe Donche-Gay, président de la branche Marine et Offshore, au salon SMM.

« Nous avons travaillé sur différents types de constructions neuves propulsées au GNL, comme un bitumier pour les Transport Desgagnés, le chimiquier TernSund, un ferry pour SeaSpan, un remorqueur pour Astilleros Gondan, les dragues Schelde River et Minerva pour DEME, le nouveau souteur GNL d’Engie ou encore la dernière unité d’Antony Veder/Sirius Rederi en construction », détaille Hans J. Gaetjens, VP Marine pour l’Europe du Nord et centrale, la Baltique et la Russie.

Première conversion d'un porte-conteneurs

Le BV suit également le premier porte-conteneur converti au GNL. Le Wes Amelie, de l’armement Gerd Wessels, a une capacité de 1000 EVP et est actuellement propulsé par un MAN 8 L 48/60. L’an prochain, son moteur va être déposé et remplacé par un MAN 8L51/60 DF. La cuve de GNL de 500 m3 va être installée à l’avant du navire pour limiter la perte de place. C’est Technitas, filiale du BV, qui mène l’analyse de risque pour le système de propulsion et les futures modalités de soutage. « Après cette opération, le navire sera conforme aux standards du Tier III. Et il a 16 sisterships avec la même motorisation... »

Divers marine marchande