Vie Portuaire
GNL : Un arrêté d'exploitation provisoire pour le terminal de Fos-Cavaou

Actualité

GNL : Un arrêté d'exploitation provisoire pour le terminal de Fos-Cavaou

Vie Portuaire

Bonne nouvelle pour GDF Suez. La préfecture des Bouches-du-Rhône permet une mise en service de son nouveau terminal de Fos-Cavaou, mais à régime réduit. Un arrêté a été signé en ce sens, par le préfet, le 6 octobre. Il autorise les essais de mise en service du terminal méthanier, puis son fonctionnement à 20% de sa capacité d'émission. D'ici la fin du mois, le premier méthanier destiné à la « mise en froid » des installations devrait être accueilli. Cette opération permettra de tester les canalisations et toutes les installations jusqu'aux réservoirs, en les faisant passer de la température ambiante à une température de -160°C. Durant cette phase de test, le gaz naturel, ne pouvant être émis sur le réseau de transport, sera évacué exceptionnellement par la torche. Une flamme sera donc visible. Propriété de STMFC (société possédée à 69.7% par Elengy, filiale GNL de GDF Suez), le terminal devrait accueillir ses premières cargaisons commerciales à partir du 1er trimestre 2010, quelques mois d'essais étant encore nécessaires pour s'assurer du bon fonctionnement du terminal. La CGT d'Elengy se félicite de la décision préfectorale : « Cette mise en service, même s'il s'agit d'une décision transitoire, va réconforter les salariés qui vont enfin pouvoir prendre en main leur outil de travail. C'est une bonne nouvelle également pour le développement industriel, en la période actuelle ».

Nouveau dossier déposé avant l'été 2010

Le 3 juillet, à la surprise générale, le tribunal administratif de Marseille avait annulé l'arrêté préfectoral autorisant l'exploitation du nouveau terminal méthanier de Fos-Cavaou, alors même que la construction s'achevait. Cette décision faisait suite au dépôt d'un recours d'association de défense de l'environnement. GDF Suez a annoncé qu'un nouveau dossier était en préparation pour être déposé avant l'été 2010. C'est dans l'attente de l'aboutissement de cette procédure d'autorisation, et pour « des motifs d'intérêt général », que le Préfet des Bouches-du-Rhône a autorisé la poursuite de la mise en service du terminal.
Doté de trois réservoirs de 110.000 m3 chacun, Fos-Cavaou dispose d'une capacité annuelle de regazéification de 8,25 milliards de m3, soit l'équivalent d'un sixième de la consommation française en gaz naturel.
Le port de Marseille-Fos estime, pour sa part, que le trafic généré pourrait s'élever à 6.5 millions de tonnes par an et plus de 100 navires méthaniers.

Engie | Toute l'actualité maritime du géant de l'énergie Port de Marseille