Défense
Golfe d'Aden : La Jeanne d'Arc et le Georges Leygues engagés contre la piraterie

Actualité

Golfe d'Aden : La Jeanne d'Arc et le Georges Leygues engagés contre la piraterie

Défense

De passage dans la région du golfe d'Aden dans le cadre de leur mission au profit des élèves officiers de la marine, la Jeanne d'Arc et le Georges Leygues ont été mis à contribution pour la lutte contre la piraterie. Durant leur transit entre Djibouti et Abu Dhabi, le porte-hélicoptère et la frégate se sont tenus à la disposition de l'amiral commandant les forces maritimes de l'océan Indien (ALINDIEN). Des vols de surveillance maritime ont été menés par les hélicoptères Alouette et Gazelle de la Jeanne d'Arc. Ils ont permis d'identifier plusieurs boutres qui font ensuite l'objet de vérification par les bâtiments de l'opération Atalante croisant dans la zone. La force européenne de lutte contre la piraterie a été activée le 8 décembre dernier et est chargée de protéger le trafic commercial. La France y déploie en permanence une frégate, à laquelle s'ajoute la participation ponctuelle d'un avion de patrouille maritime Atlantique 2 basé à Djibouti.
Bien que ne participant pas directement à cette mission de lutte contre la piraterie, la « Jeanne » et le « Georges » peuvent très bien, durant leurs transits, être amenés à intervenir, comme cela s'est produit en avril dernier lors de l'opération de libération des otages du Ponant au large de la Somalie. « Tout l'équipage est donc sensibilisé et entraîné à agir face à une menace pirate. Les deux navires du GEAOM apportent ainsi leur contribution à tous les bâtiments de guerre qui dans cette zone maritime stratégique agissent chaque jour pour restaurer la libre circulation et mettre fin à l'impunité des actes de pirateries », souligne la Marine nationale.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française