Défense
Golfe d'Aden : La marine indienne coule une embarcation pirate

Actualité

Golfe d'Aden : La marine indienne coule une embarcation pirate

Défense

Alors que les pirates ont redoublé d'activité ces derniers jours, la marine indienne a annoncé hier avoir détruit une embarcation pirate. Mardi soir, la frégate Tabar, qui patrouillait dans le golfe d'Aden, avait repéré une embarcation suspecte qu'elle souhaitait contrôler. Ne répondant pas aux injonctions lui demandant de stopper, le bateau a poursuivi sa route, ses occupants se préparant à repousser l'assaut des militaires à coups de fusils automatiques et de lance-roquettes. Plusieurs tirs ont été dirigés vers le bâtiment indien, qui a riposté et coulé l'embarcation. Selon la marine indienne, il s'agissait d'un bateau-mère, type de navire à partir duquel les pirates mettent en oeuvre des embarcations rapides destinées à l'abordage des unités de commerce. On ne connaissait pas, hier, le bilan de cet affrontement en haute mer.
Dimanche dernier, les pirates s'étaient emparés d'un supertanker libérien de 318.000 tonnes, le Sirius Star, à plus de 800 kilomètres au sud-est de Mombasa, au Kenya. Depuis, trois autres bateaux ont été détournés : Un chalutier thaïlandais, un cargo chinois et un vraquier grec. A ce jour, plus de 15 navires de commerce et leurs équipages sont retenus par les pirates le long de la côte somalienne.

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime