Marine Marchande
Golfe de Guinée : 19 marins enlevés

Actualité

Golfe de Guinée : 19 marins enlevés

Marine Marchande

Après une série de sept attaques déjouées, ces jours derniers, des pirates sont finalement parvenus à leurs fins. Dix-neuf marins ont été enlevés dans le golfe de Guinée lors de deux événements distincts qui se sont produits vendredi dernier et ce lundi.

Vendredi 13 novembre, le Zhen Hua 7, un navire transporteur de colis lourd, long de 244 mètres, pour 42 de large, battant pavillon libérien a été abordé en haute mer, alors qu’il dérivait, semble-t-il, à 78 milles au nord-ouest de l’île de Sao Tomé. Quatorze Chinois de l’équipage comptant 27 marins ont été enlevés à bord du navire. La frégate italienne Federico Martinengo est parvenue sur zone après l'attaque. Elle a pris en charge un homme blessé par balles aux jambes qui après avoir reçu les premiers soins a été évacué vers Sao Tomé. Le bâtiment italien avait permis de déjouer une autre attaque la semaine dernière. Lundi, le Zhen Hua 7 se trouvait à Luba (Guinée équatoriale), sa destination initiale.

 

Le navire a visiblement été la cible de tirs. (© MARINA MILITARE)

Le navire a visiblement été la cible de tirs. (© MARINA MILITARE)

Blessé aux jambes, un marin a dû être évacué. (© MARINA MILITARE)

Blessé aux jambes, un marin a dû être évacué. (© MARINA MILITARE)

 

Un petit cargo ghanéen attaqué

Trois jours plus tard, lundi 16 novembre, un petit cargo battant pavillon ghanéen de 63 mètres de long, pour 11 de large, l'AM Delta, a été attaqué à son tour à 44 milles au sud de Brass (Nigeria). Cinq marins, qui seraient ghanéens, ont été enlevés, tandis que le navire était laissé à la dérive avec deux marins à bord, les moyens de communication et de navigation ayant été détruits.

En 2020, 115 marins ont été enlevés dans le golfe de Guinée lors de 22 incidents, selon un décompte effectué par Dryad Global, cabinet spécialisé en sécurité maritime. Neuf incidents, dont sept attaques soldées par des échecs, se sont produits lors du seul mois de novembre. La fin de la saison des pluies au Nigeria rend les conditions de navigation plus maniables pour les petites embarcations utilisées par les pirates.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime