Divers
Golfe du Bengale :  Les frontières maritimes entre le Bangladesh et la Birmanie sont fixées

Actualité

Golfe du Bengale : Les frontières maritimes entre le Bangladesh et la Birmanie sont fixées

Divers

Le tribunal international du droit de la mer a tranché mercredi un différend territorial entre la Birmanie et le Bangladesh portant sur une zone riche en matières premières du golfe du Bengale. Dans sa décision, le tribunal a délimité la frontière maritime entre les deux Etats, proposant une solution de compromis. Il a ainsi estimé que les deux pays devaient avoir la souveraineté sur leur plateau territorial respectif et, s'il a retenu la méthodologie proposée par la Birmanie pour ses calculs, il a accordé davantage de surface maritime au Bangladesh. La ministre bangladaise des Affaires étrangères, Dipu Moni, a annoncé que Dacca allait pouvoir démarrer l'exploitation des réserves de pétrole et de gaz.
Il s'agissait de la première affaire de délimitation d'une frontière maritime dont le tribunal était saisi. La zone en question est disputée par les deux pays depuis 40 ans environ, et le différend avait même failli dégénérer en conflit armé en 2008 quand la Birmanie avait fait escorter des bateaux de forages par des navires militaires à 50 km des côtes d'une île bangladaise. Le Bangladesh avait lui aussi envoyé des bâtiments de guerre et massé des troupes à la frontière avant que les deux pays n'apaisent les tensions. Un différend similaire avec l'Inde occupe le Bangladesh, qui espère le résoudre d'ici 2014.

Asie