Défense
Gowind : DCNS signe un protocole d'accord avec un chantier sud-africain

Actualité

Gowind : DCNS signe un protocole d'accord avec un chantier sud-africain

Défense

Le groupe naval français a annoncé, hier, avoir signé un accord avec le chantier sud-africain Kobus Naval Design (KNB). Ce Memorandum of Understanding (MoU) porte sur la promotion, la réalisation et la commercialisation d'Offshore Patrol Vessels (OPV) de la famille Gowind en Afrique du Sud, dont la marine souhaite se doter de patrouilleurs hauturiers. « Cet accord est intervenu à la suite des visites de DCNS et de KND sur leurs sites respectifs, qui ont permis aux deux industriels du secteur naval de mesurer les atouts d'un tel partenariat. Cet accord prometteur est de nature à permettre de remporter des marchés d'OPV en Afrique sub-saharienne, à commencer par celui attendu en Afrique du Sud », précise DCNS, qui ambitionne, en premier lieu, de remporter avec son partenaire le contrat des futurs patrouilleurs hauturiers sud-africains. Dans le cadre du programme BIRO, l'Afrique du Sud souhaite, en effet, se doter de trois OPV de 85 mètres et trois IPV (Inshore Patrol Vessels) de 60 mètres. KNB s'est donc allié à DCNS pour les OPV et à Austal pour les IPV. « Cet accord marque la volonté du groupe DCNS de s'inscrire dans une démarche de partenariat à long terme avec KND dans le but de répondre au plus près aux besoins de la marine sud-africaine », indique Pierre Legros, directeur des systèmes navals de surface de DCNS. L'objectif est notamment de proposer une solution au remplacement des patrouilleurs lance-missiles du type Reshef/Saar 4 israéliens, dont il ne reste plus que trois unités en service (six

Naval Group | Actualité industrie navale de défense