Vie Portuaire
GPM de la Martinique : le port est resté debout malgré les évènements

Actualité

GPM de la Martinique : le port est resté debout malgré les évènements

Vie Portuaire

Avec une baisse de 16% à 2,7 Mt, le Grand port maritime de la Martinique a subi les effets de la crise économique. Pour la direction, le port a su répondre aux attentes de ses clients malgré le mauvais temps. Des conditions qui n’ont pas altéré la volonté de l’autorité portuaire de continuer à investir.

Le coup de grain mondial lié à la pandémie et à la crise économique qui a suivie a aussi touché l’île de la Martinique. Le Grand port maritime de la Martinique a pris le vent de face. Au final, en 2020, les trafics du port ont accusé une baisse de 16% pour se situer à 2,7 Mt. Comme le roseau de la fable de La Fontaine, il a su rester debout pour répondre à la demande des clients.

Les vracs ont perdu 19%

Tous les flux du port ont été touché par cette crise. Les vracs ont fini l’année avec une diminution de 19% à 1,2 Mt. Une baisse qui a été plus marquée pour les vracs liquides qui affichent un repli de 21% à 877 203 t. La production de la raffinerie de Sara a été réduite en 2020 en raison de la demande moindre, notamment pour le kérosène. « Le confinement a sévèrement touché le transport aérien entraînant une production moindre de la r