Construction Navale
Grain de Sail : où en est la construction du voilier-cargo ?

Actualité

Grain de Sail : où en est la construction du voilier-cargo ?

Construction Navale
Marine Marchande

Dans le hall principal du chantier Alumarine de Couëron, près de Nantes, la coque de Grain de Sail est maintenant bien avancée. Elle a même été déplacée mardi, mais pas encore en vue de sa mise à l’eau. Débutée il y a un an, la construction de ce cargo à voiles destiné au transport de produits bio (vin à l’export, café et cacao à l’import) entre Morlaix, New York, les Caraïbes et Les Açores, a pris un peu de retard. « La personne qui au départ avait pris en charge le design et assuré le suivi du projet a fait des erreurs. Il a fallu reprendre beaucoup de choses, il y a eu des modifications et des évolutions dans le design. Cela entraine un décalage d’environ trois mois dans notre calendrier mais les choses sont aujourd’hui remises sur les rails », explique Jacques Barreau, directeur général de Grain de Sail, entreprise morlaisienne de torréfaction de café et de fabrication de chocolat, qui va donc devenir aussi armateur. Selon Jacques Barreau, le bateau devrait être mis à l’eau en juin et débuter ses tests en juillet, avant d’être si tout va bien présenté au public en août et d’entreprendre en septembre sa première transatlantique. « Nous partirons avec environ 20.000 bouteilles de vin vers New York, après on descendra en République Dominicaine pour prendre du café et surtout du cacao, avant de rentrer à Morlaix en toute fin d’année ». Pour l'heure, Alumarine a achevé les travaux de chaudronnerie, le travail sur les réseaux sont en cours et les aménagements vont suivre. 

 

Sur le pont de Grain de Sail le 17 février (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Sur le pont de Grain de Sail le 17 février (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Alumarine Shipyard | Actualité du chantier de Couëron spécialisé dans l'aluminium