Croisières et Voyages
Grand Celebration : Encore une croisière inaugurale annulée...

Actualité

Grand Celebration : Encore une croisière inaugurale annulée...

Croisières et Voyages

Les mois se suivent et se ressemblent malheureusement pour le Grand Celebration. Alors que le paquebot a changé plusieurs fois de mains en un trimestre et que les différentes couches de peinture s'accumulent sur sa cheminée, il devait commencer dimanche dernier sa nouvelle carrière dans les eaux chaudes des Caraïbes pour le compte d'un nouvel opérateur : Bahamas Paradise Cruise Line. Mais les garde-côtes américains en ont décidé autrement puisque le Grand Celebration n'a pas été autorisé à appareiller. En cause : un défaut sur le système de sonorisation, souci à priori mineur mais qui aurait pu avoir d'importantes conséquences en cas d'évacuation suite à un sinistre. Le millier de passagers venus pour participer à la croisière inaugurale ont évidemment eu du mal à comprendre que le voyage de deux nuits vers les Bahamas soit annulé pour ce seul problème technique. La tension était palpable dans le terminal de Palm Beach, où les croisiéristes faisaient la queue depuis plusieurs heures lorsqu'ils ont appris la nouvelle. 

Les passagers malchanceux se sont vus offrir un report de leur croisière en complément d'une prochaine croisière gratuite ou d'un remboursement intégral. Hier soir, le directeur du developpement du port de Palm Beach annonçait que le paquebot pourrait finalement partir pour sa seconde croisière prévue dès ce mardi, les réparations nécessaires ayant été effectuées dans la journée.

 

Le Grand Celebration sous ses nouvelles couleurs (© 

Le Grand Celebration sous ses nouvelles couleurs (© BAHAMAS PARADISE CRUISE LINE)

 

Un premier raté pour Bahamas Paradise Cruise Line, cette société succédant en réalité à Celebration Cruise Line qui a connu l'arrêt d'exploitation de son unique navire, le Bahamas Celebration, suite à l'accident survenu fin octobre 2014. L'ancien cruise-ferry, construit en 1981, avait alors heurté un objet flottant au large de Freeport, ouvrant une voie d'eau dans la coque et immobilisant, depuis lors, le navire dans le chantier naval Grand Bahama Shipyard. Cet accident aura marqué la fin de carrière du paquebot puisqu'il vient d'être vendu, le 24 janvier dernier, à un chantier de démolition.

L'annulation d'une croisière inaugurale n'est en revanche pas une première pour le Grand Celebration puisque celui-ci avait déjà vu, en novembre dernier, son premier voyage sous les couleurs de Costa Croisières suspendu suite à sa vente surprise (affrètement avec option d'achat) à Bahamas Paradise Cruise Line. Il portait alors le nom de Costa Celebration. Un rapide passage dans la flotte de l'armateur italien, le paquebot étant jusqu'alors exploité par sa filiale espagnole Iberocruceros, ayant cessé son activité à l'automne.

Long de 223,4 mètres pour une largeur de 28,2 mètres, le paquebot de 47.200 GT de jauge, mis en service en 1987 chez Carnival Cruise Lines, peut accueillir jusqu'à 1900 passagers.

 

Le Costa Celebration à Marseille en novembre dernier (© 

Le Costa Celebration à Marseille en novembre dernier (© MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)