Vie Portuaire
Grand Paris maritime : « C'est maintenant ou jamais », dit Jacques Attali

Actualité

Grand Paris maritime : « C'est maintenant ou jamais », dit Jacques Attali

Vie Portuaire

Jacques Attali a appelé jeudi dernier les responsables normands à maintenir la pression sur le gouvernement concernant le volet maritime du Grand Paris. Lorsqu'il avait dévoilé son projet, l'été dernier au Havre, le président de la République avait évoqué la nécessité de développer le potentiel portuaire de l'Axe Seine, Le Havre étant présenté comme « port naturel » de la capitale française. Auteur d'un rapport sur le sujet commandé par les chambres de commerce et d'industries locales, Jacques Attali estime que les responsables normands doivent maintenir la « pression » sur l'Etat. L'économiste et ancien conseiller du président Mitterrand pense que le projet pourrait pâtir de la réduction des marges de manoeuvres budgétaires. « C'est maintenant ou jamais », a-t-il lancé, appelant à saisir « la très brève fenêtre d'opportunité » temps qu'elle était ouverte. « L'Etat peut prendre prétexte, pour ne pas décider, de vos hésitations (...) Il y va de l'avenir de nos enfants car la France entière a intérêt au développement de cette région » (*). Le projet de Grand Paris doit, notamment, voir la réalisation d'une ligne à grande vitesse reliant la capitale au Havre via Rouen. Il s'agit aussi de relancer les ports normands et de leur permettre de revenir dans la course avec leurs concurrents d'Europe du Nord, par où transite, malgré l'éloignement géographique, une grande partie des marchandises importées par voie maritime et destinées à l'Hexagone.
____________________________________

(*) Propos rapportés par l'AFP

Port du Havre Port de Rouen