Défense
Grande-Bretagne : Consolidation du secteur naval à marche forcée

Actualité

Grande-Bretagne : Consolidation du secteur naval à marche forcée

Défense

Longue, fastidieuse et semée d'embuches. Tel est, depuis plusieurs années, le projet de rapprochement des industries navales britanniques. Suite aux années Thatcher, l'Etat anglais s'était désintéressé de ses chantiers dont bon nombre, devenant obsolètes, n'ont pas obtenu le soutien nécessaire de pouvoirs publics pour se moderniser. Résultat : Des fermetures en cascade, le dernier en date étant Swan Hunter, à Wallsend. Le site à fermé ses portes en 2004, malgré une ultime commande de la Royal Navy pour la construction de deux transports de chalands de débarquement auxiliaires.
Le gouvernement britannique a donc profité du programme Carrier Vessel Future (CVF), portant sur la réalisation de deux porte-avions de 65.000 tonnes, pour forcer l'industrie nationale à se consolider. Le rapprochement de VT Group (ex-Vosper) avec BAE Systems était d'ailleurs l'une des conditions de la signature de ce contrat de 6 milliards de dollars. En 2007, VT affichait u