Energies Marines
Grandes manoeuvres autour d'Alstom

Actualité

Grandes manoeuvres autour d'Alstom

Energies Marines
François Hollande est monté en première ligne, lundi, pour piloter depuis l'Elysée les discussions avec les prétendants au rachat de la branche énergie d'Alstom, General Electric et Siemens, dont les patrons devaient se succéder dans son bureau tout au long de la journée.
 
Premier reçu dans la matinée, le PDG du groupe américain General Electric, Jeffrey Immelt, est ressorti après une heure d'entretien sans faire la moindre déclaration. General Electric a apporté les premières réponses mais il reste encore beaucoup de travail à accomplir, a cependant indiqué une source proche du dossier. Au cours de cet entretien, le chef de l'Etat s'est félicité du délai de deux jours que s'est accordé Alstom avant de répondre aux offres de GE et Siemens, rappelant les lignes rouges fixées par le gouvernement français: la préservation de l'emploi, la localisation des activités (énergie et transports essentiellement) et l'indépendance énergétique de la France.
 
 
"Les entreprises françaises ne
Energies Marines Renouvelables