Science et Environnement
Greenlandia poursuit sa mission autour des populations inuit

Actualité

Greenlandia poursuit sa mission autour des populations inuit

Article gratuit
Science et Environnement

Lancé par Vincent Hilaire, journaliste et documentariste passionné de l'Arctique, le projet Greenlandia vise à raconter et documenter la vie des populations inuit, à la fois premières témoins et victimes du dérèglement climatique. En plus du projet d'une expédition maritime qui devrait suivre les traces de Charcot, Greenlandia a été identifié par le monde universitaire comme un facilitateur des missions terrestres des chercheurs.

L'association a donc été associée à un consortium européen de recherche scientifique Semper Arctic oeuvrant sur la résilience de trois populations arctiques Tiksi (Yakoutie, Sibérie), Uummannaq et Ittoqqortoormiit (Groenland).  Ce dernier regroupe des universitaires du CEARC de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, du LSCE de Paris-Saclay, de l'université de Nefu (Yakoutie, Russie), de Bergen (Norvège), de Nordregio (Suède) et d'Utrecht (Pays-Bas). 

 

 

D'autre part, Greenlandia démarre un programme pédagogique entre un collège groenlandais d'Ittoqqortoormiit et un collège de Chartres de Bretagne, près de Rennes, dès septembre prochain. Il y aura un second projet pédagogique plus large pour d’autres établissements. Enfin, l'association continue également la production de documentaires, l'édition de livres et la création d’expositions photographiques.

Pour poursuivre ses aventures, Greenlandia vient de lancer un appel aux dons qui seront reversés à l’association Innovations Bleues qui la porte administrativement. 

- Lien vers la page de dons