Marine Marchande
Grève à la SNCM et La Méridionale : « Du pain bénit » pour la concurrence

Actualité

Grève à la SNCM et La Méridionale : « Du pain bénit » pour la concurrence

Marine Marchande

Les marins CGT ont décidé de poursuivre le mouvement de grève lancé hier à la SNCM et à la Méridionale (CMN). Les ferries des deux compagnies françaises, qui assurent via une délégation de service public la desserte des ports corses via Marseille, devraient donc rester à quai aujourd'hui. Le syndicat dénonce toujours certaines aides profitant à la concurrence, alors que Moby Lines a lancé hier une nouvelle liaison entre Bastia et Toulon. La compagnie italienne pourrait demander à bénéficier de l'aide sociale au passager, un coup de pouce financier permettant de réduire le coût des billets. Cette aide a été votée par l'Assemblée Territoriale de Corse en 2001 pour faire baisser les tarifs jugés trop élevés. Elle est attribuée à plusieurs catégories de passagers, dont les résidents corses, au départ des ports de Toulon et de Nice. Corsica Ferries, le grand concurrent de la SNCM et de la CMN, est le premier bénéficiaire de cette aide, qui concerne également la SNCM à Nice.

Subventions : La DSP face à l'aide sociale

Alors que l'Assemblée de Corse a décidé de réduire la subvention de la DSP de 10% en novembre dernier, la CGT dénonce l'aide au passager, arguant qu'elle affaibli les compagnies chargées de la continuité du service public au travers de la DSP. Celle-ci est assortie, par rapport aux autres armements, d'un certain nombre de

Corsica Linea | Toute l'actualité de la compagnie de ferries La Méridionale | Actualité de la compagnie de transport