Aménagement du Littoral
Grève à l’Agence des Aires Marines Protégées

Actualité

Grève à l’Agence des Aires Marines Protégées

Aménagement du Littoral

C’est une première pour l’agence des Aires Marines protégées, créée en 2006 et dont le siège se trouve à Brest : le personnel est en grève aujourd’hui, pour protester contre son intégration au sein de l’Agence de la Biodiversité. Cette dernière, qui doit voir le jour début 2016, va fusionner quatre organismes : l’office national de l'eau et des milieux aquatiques, l'agence des aires marines protégées, les Parcs nationaux de France et l'Atelier technique des espaces naturels. « Les missions de la future agence sont floues et peu précisées par le projet de loi, ce qui inquiète les personnels sur leur devenir », détaillent  les représentants syndicaux de l’AAMP. « Cette agence devra assurer, bien que le Ministère rechigne à l'annoncer, toutes les missions exercées actuellement par chacun des organismes, dont les moyens manquent déjà (moitié moins d'effectifs que prévus rien que pour l'Agence des aires marines protégées). Mais cette future agence va aussi devoir prendre en charge de nouvelles missions attribuées par le projet de loi, comme la restauration écologique, l'accès à tous et le partage des bénéfices écologiques, l'implication et la sensibilisation du grand public ».

Les syndicats dénoncent le manque de concertation et de coordination dans ce projet de fusion, dont le préfigurateur est Olivier Laroussinie, actuel directeur de l’AAMP.  « Cette journée d'action n'est que le début d'une série si le personnel de l'Agence n'est pas écouté et associé au processus d'intégration dans l'AFB », précisent-ils.

Divers