Vie Portuaire
Grève : A Marseille, Maersk met en place des solutions alternatives pour ses clients

Actualité

Grève : A Marseille, Maersk met en place des solutions alternatives pour ses clients

Vie Portuaire

Face aux perturbations engendrées par les grèves contre la réforme des ports autonomes, les armateurs sont obligés de trouver des solutions pour desservir leurs clients. C'est le cas notamment dans le domaine du conteneur, particulièrement touché par les mouvements sociaux. Ainsi, hier, la compagnie Maersk Line indiquait que, malgré l'impact de la grève, elle continuait à desservir le port de Fos-sur-Mer via des solutions alternatives. Cette semaine, l'escale hebdomadaire du service AE6, armé avec de gros porte-conteneurs, n'a pas desservi Fos. Le navire a en revanche débarqué les boites destinées au port phocéen à Barcelone, escale suivante de cette ligne Asie-Europe. Ces conteneurs ont ensuite été chargés sur un Feeder qui a gagné Fos. L'avantage des petits navires destinés à la navigation régionale est, en effet, de pouvoir plus facilement se « caser » sur les quais durant les périodes où les grutiers ne cessent pas le travail. Moins gros, ils sont plus faciles à décharger et nécessitent donc moins de temps de manutention. C'est notamment la raison pour la quelle le service FO3, dédié au trafic intra-Méditerranée, poursuit lui-aussi son activité à Fos.

A.P. Møller - Mærsk Port de Marseille